<!-- <BGSOUND SRC="jlbs_dos/etoile.mp3" LOOP="infinite">-->
barre_bl.jpg


balafenn1.gif


  Matilin an dall

( Mathurin, l'aveugle)



    . musique..........: mélodie bretonne
    . texte...............: Abbé Quéré


   Diskan

    Me eo Matilin an dall,
    Ar Bombarder laouen
    A lak' an dud da zañsal
    Diwar va barriken,
    Un taol sut, ha souden
    Paotred skañv d'an abadenn:
    Ur bomm son , ha raktal
    Paotred o fringal, ge!

1.-Breiziz, va kenvroiz karet
    Hirio, siwaz! me a zo kozh,
    Med na pet gwec'h am eus sonet
    Da zañsal en deiz hag en noz,
    Ha ma plij gand Santez Anna
    E klevoc'h c'hoaz war an dachenn
    Son skiltruz va bombard velen
    A lakaad tud va Breizh da dridal!

2.-Bet on e Pariz un devez
    O seni dirag an Roue,
    Hag heñ koulz ha tud e balez,
    Gand er blijadur a c'hoarze,
    A c'hoarze kreñv, a c'hoarze pell,
    Hep gelloud mired da c'hoarzin,
    O weloud an dall Matilin,
    O tistaga soniou Breizh Izel!

3.-Kalz all a vije pinvidig,
    Ha ganin-me ne jom netra,
    Nemed isign va bombardig
    Da c'hounid va zammig bara.
    Me a zo pikol forzh ne ran:
    Me zono keit ha ma vevin,
    Ha deiz va maro ne gollin
    Nemed va bombard ha va diskan...


   Refrain

    C'est moi, Mathurin l'aveugle
    Le gai sonneur de bombarde
    Qui fait danser les gens
    Du haut de ma barrique
    Un brin de musique et aussitôt
    Les gars lestes sont en place
    Un bout de chanson, et sur le champ
    Tout le monde gambade. Gué!

1.-Bretons, mes chers compatriotes,
    Me voilà vieux, hélas!
    Mais que de fois j'ai sonné
    La nuit et le jour,pour (vous) faire danser,
    Et s'il plaît à Sainte Anne,
    Vous entendrez encore sur la place,
    Le son perçant de ma bombarde en bois clair,
    Faire tressaillir le (coeur) des Bretons!

2.-Je suis allé à Paris, un jour,
    Sonner devant le roi,
    Et lui, avec toute sa cour,
    Riait de plaisir,
    Et il riait fort,et il riait longtemps,
    Sans pouvoir s'en empêcher,
    En voyant l'aveugle Mathurin,
    Jouer des airs de la Bretagne!

3.-Bien d'autres seraient riches,
    Mais moi, il ne me reste rien,
    Que l'anche de ma bombarde
    Pour gagner mon morceau de pain,
    Mais je ne m'en soucie guère:
    Je sonnerai tant que je vivrai,
    Et le jour de ma mort, je ne perdrai
    Que ma bombarde et ma musique...




barre_bl.jpg



Page d'acceuil du site retour page précédente
(Page d'accueil du site) (Retour page précédente)